11 - Pourquoi il ne faut pas enfouir ?

 

Une pétition anti-CIGéo est en ligne sur le site mesopinions.com

 

 

CIgéo

le projet d'enfouissement des déchets nucléaires MA-VL et HA, à BURE (Meuse), en Champagne-Lorraine

Pourquoi sommes-nous opposés à ce projet ?

Pourquoi il ne faut pas enfouir ?

 

A - en 15 lignes :


1 - Parce que, comme toutes les personnes de bon sens, nous nous posons un certain nombre de questions. Elles constituent d’ailleurs les thèmes principaux des cahiers d’acteurs que nous avons produire dans le cadre du Débat public.

2 – Parce l'ANDRA ne sait pas trop ce qu'elle va enfouir exactement à BURE. La liste des déchets est ouverte. Les HA, les MA-VL, certains FA-VL, les combustibles usés... Une sorte de fourre tout pour tout ce qui présente une grande activité et une vie longue.

3 - Pourquoi à Bure ? Pas seulement pour des raisons géologiques. C'est là que l'ANDRA a trouvé aussi le moins de résistance en surface.

4 - Parce que la construction de CIGéo n'est pas un projet sans dangers.

5 – Il y a d'abord les dangers connus dus aux transports de 100 000 wagons pendant 143 années. (dernier chiffre connu)

6 – Et pendant ce siècle et demi de travaux d’enfouissement, il y a en surface des risques d’irradiation. Des risques de contamination de l’atmosphère et des nappes phréatiques, donc de l'environnement et des humains.

7 – Et en profondeur, à 500 m sous terre, il y a des risques identifiés de criticité, d’incendie, d’explosion, notamment à cause des rejets d'hydrogène dus à l'hydrolyse.

8 – Nous sommes oposés à CIGéo aussi parce que la démocratie est bafouée. On ne s'est absolument pas intéressé à l'avis de la population, notamment d'une pétition signée par 40 000 citoyens ! Dans le cadre de la nouvelle Loi LONGUET (juillet 2016), un referendum a été demandé et refusé.

9 – Parce que le coût estimé de CIGéo est monstrueux : un million d’euros par jour pendant un siècle. Soit 35 milliards d'euros. Ségolène ROYALE a ramené arbitrairement ce devis à 25 milliards ! D'où les risques dus à des moyens de sûreté diminués.

10 - Parce que l'accompagnement économique est démesuré. Tous ces parrainages, ces dons, cet argent qui dégouline, ce faux mécénat, ces promesses d’emplois... sont là uniquement pour acheter les consciences.

11 – Parce que les menaces pour l’économie régionale sont réelles (champagne, eaux de Vittel - Contrexéville - Hépar, produits agricoles, produits bio, tourisme vert...)

12 – Parce que la communication de l’ANDRA et des pouvoirs publics est mensongère. Et très souvent par omission.

13 – Parce qu'il n'y a pas d'ETHIQUE dans tout ça. Quelle est la responsabilité de l’homme ? Qui se préoccupe des impératifs de solidarité, de justice et de service du bien commun ? Où est l’intérêt général ? Qui privilégie les intérêts particuliers ? Qui évalue sérieusement les impacts sur les générations à venir ? Que fait-on de l’impératif de précaution ? De l’impératif de défense de la dignité de l’homme ? De l’impératif de vérité ? De la responsabilité vis-à-vis des générations futures…

14 – Parce que le processus décisionnel actuel est truqué. Dans une démocratie comme la France, CIGéo a tout d'un complot. Parce que la Gouvernance actuelle de CIGéo est confiée à des "cumulards". De hauts responsables et des grands élus sont  partout, et à tous les niveaux : intercommunal, départemental, régional, parlementaire... ainsi que dans les institutions : GIP, ANDRA, IRSN, ASN, HCTISN...

15 - Parce que les parlementaires de la Meuse et de la Haute-Marne, missionés pour mettre CIGéo sur des rails ont tout fait pour que le calendrier soit respecté et ont utilisés tous les véhicules législatifs possibles : Loi TNE, Loi Macron, Loi LONGUET !

Chacun a compris qu’il est urgent pour le lobby nucléaire de vite décider l'enfouissement. Pour les promoteurs de CIGéo, l’urgence ce n’est même pas tant d’enfouir, mais de prendre la décision d’enfouir, et de le clamer haut et fort. Ainsi la France qui maîtrise la sécurité de ses centrales, et la gestion de ses déchets pourra continuer à produire de l’électricité nucléaire.

Pire, elle servira d’exemple au monde entier.

Il faut tout entreprendre pour empêcher la réalisation de CIGéo.

...........

B1 - en 10 pages 

L'article de la revue scientifique NEXUS illustré, (en .pdf), diffusé dans le numéro de mai 2013.

La version texte

...........

B2 - en 10 pages 

Le même article que B1, mais avec les liens vers les sources et les compléments d'information - article enrichi des dernières actualités

...........

C - en 4 pages

sous l'angle de l'ETHIQUE, et

...........

D - en 32 pages

dans ce fascicule, juste après une page liminaire : Les enjeux éthiques de l'enfouissement des déchets nucléaires.

...........

E - en 1 page

CIGéo : un projet aussi FLOU que FOU

...........